Comment valider la faisabilité de votre idée de business

8 questions à vous poser

Eric Doehnert

Vous avez une idée d'entreprise ou d’un produit qui vous enthousiasme, mais vous n’êtes pas encore sûr que ce soit possible. Vous devez tester votre concept et répondre à des questions sur sa réalisation, sa faisabilité, sa probabilité de réussite, du point de vue technique, marketing et trésorerie.

1 – Quel est le profil de votre client-cible ?

Votre idée de produit ou de service est pour vous la meilleure, c’est la bonne solution que le marché attend. Mais pouvez-vous identifier une clientèle clairement  prête à acheter ce produit ou ce service ? Comprendre et segmenter votre marché est très important : qui est votre client-cible ? A quelle catégorie socioprofessionnelle appartient-il ? Quelles tranches d’âge ? Quelle région ? Allez-vous faire du BtoC ou du BtoB ? …

2 – Quel produit remplacerez-vous ?

Quelle que soit votre idée, demandez-vous ce qui la rend suffisamment convaincante pour remplacer ce qui existe déjà sur le marché. Cela ne se limite pas nécessairement aux produits qui ont un effet semblable au vôtre. Vous devez étudier aussi les habitudes de dépenses de vos clients-cibles, et comment vous pouvez les amener à acheter votre produit au lieu de continuer avec celui qu’ils achètent actuellement.

3 – Pouvez-vous rendre tangible cette idée ?

Faites en sorte que votre idée soit la plus tangible  possible. Cela peut passer par l’élaboration de dessins ou d’un prototype. C’est l’épreuve du feu pour votre idée de produit ou de service. Vous allez ainsi découvrir si vous arrivez facilement à le présenter aux autres, s’il prend forme aisément à leurs yeux et résiste à la critique et aux contre-arguments.

4 – De quelle équipe avez-vous besoin ?

Dans un premier temps, vous avez à recueillir le maximum de conseils honnêtes et pertinents sur votre idée et sa faisabilité. Vous aurez aussi à estimer la matière grise dont vous avez besoin pour le développement du produit, le marketing, l’informatique ou d’autres fonctions. Quelles sont les responsabilités que vous pouvez exercer avec efficacité ? Quelles sont celles pour lesquelles il vous est indispensable de trouver quelqu’un. Un arbitrage entre vos moyens – a priori limités au départ – et votre recul par rapport à vous-même et à vos capacités. Avoir une idée et la réaliser sont deux choses différentes. Soyez honnête pour déterminer votre capacité à transformer votre idée en réalité.

5 – De quelles ressources avez-vous besoin ?

Comment réaliser cette idée et la rendre accessible pour un maximum de clients ? Cela nécessite de faire un état précis des ressources de production nécessaires : équipements, usine, ordinateurs, bureau…. A partir de cette liste d’actifs-clés, recherchez d’abord comment vous pouvez les obtenir sans investir beaucoup de temps et d’argent, par exemple dans des tests, puis établissez un budget précis et serré.

6 – Quel est le cycle d’achat de votre produit ?

Un point essentiel pour estimer vos besoins de trésorerie de départ. Un cycle long d’achat exige plus d’argent au lancement pour attendre le retour de vos ventes. Vendre des équipements à des industries peut prendre 18 mois ou plus entre le 1er contact et le paiement de votre livraison. En revanche, la vente d’un produit en ligne et téléchargé va générer rapidement une trésorerie. Allez-vous vendre du temps – a priori limité -, votre temps et celui d’autres personnes, ou un produit que vous pouvez produire à des millions d’exemplaires ?

7 – Quelles prévisions de ventes raisonnables pouvez-vous faire ?

Vous devez analyser le fonctionnement réel de votre entreprise pour faire une prévision de ventes solide, bien évidemment sa capacité de production. Tout dépend aussi de la quantité de vos clients potentiels, de votre prix, de votre distribution, du taux de renouvellement de votre produit, des moyens de promotion de départ mis en œuvre,… il faut aussi compter avec la qualité et la quantité de vos concurrents, la saisonnalité de votre produit.

8 – Etes-vous prêt à sacrifier les deux prochaines années ?

Avoir une idée est passionnant à court terme. Etes-vous prêt à consacrer votre vie à cette idée pendant les deux prochaines années ? Avez-vous le soutien de votre famille, d’amis et de mentors, êtes-vous prêt à faire les sacrifices nécessaires ? Serez-vous toujours emballé par votre entreprise lorsque l’excitation du lancement étant passée, vous allez entrer dans des activités plus répétitives, besogneuses et peu gratifiantes ?