La Belgique annonce un projet à la hauteur de ses ambitions

Flash

Eric Doehnert

Le ministre des télécommunications annonce le projet "Revolutie"

Le ministre des télécommunications, Alexandre De Croo, et les patrons des 5 plus gros opérateurs: Proximus, Telenet, VOO, Mobistar et Base se sont rencontrés ce matin avant de lancer le projet "Revolutie" longtemps repoussé dû à l'impact important sur la vie de chaque citoyen belge.

La Belgique veut devenir dès septembre prochain, le leader mondial en ce qui concerne les infrastructures réseaux télécoms du pays. Vaste programme !

Le chantier devrait débuter, à Bruxelles, le 13 Juillet 2015 et devrait se finir à la fin septembre 2015. Certains membres du gouvernement parlent déjà de "Blitz Chantier" dû à la rapidité d'exécution de celui-ci . 

"Nous avons décidé de moderniser plus que fortement notre réseau telecom afin d'offrir enfin le service que nos concitoyens méritent. En quelques mois, nous allons effectuer des travaux dans tout Bruxelles afin de changer la fibre optique qui se trouve en sous-sol et la remplacer par la toute dernière génération". D'après les experts des opérateurs présents lors du discours, on parle d'une vraie "révolution" à un niveau mondial. 

Mais toute révolution a un prix. Lorsqu'une question a été posée afin de comprendre quels seront les impacts sur la population, notre ministre a répondu: "Outre les soucis liés aux travaux dans toutes les rues de Bruxelles, qui ne changeront finalement pas vraiment les habitudes de nos concitoyens, les réseaux télécoms seront coupés de 12h à 14h tous les jours ouvrés jusqu'à la fin des travaux".

La réaction de la délégué chargée de représenter le secteur entrepreunarial de Bruxelles ne s'est pas fait attendre. Le réseau internet est aujourd'hui primordial pour les sociétés et le couper pourrait entrainer des problèmes irréversibles dans les systèmes de gestion. Propos directement récusés par le patron de VOO: "L'impact sera minime. Nous avons décidé de couper le réseau à cette heure-là après de longues réunions avec tous les experts du secteur et certains grands patrons. Il s'avère que l'influence sur les réseaux à ce moment-là augmente sensiblement dans les entreprises et souvent pour des raisons autres que professionnelles (accès aux réseaux sociaux, règlements de factures privés, etc.). Le réseau étant déjà de très piètre qualité durant l'année, c'était pour nous le meilleur choix".

Les autres grandes villes du pays devraient suivre: Charleroi, Blankenberg, Waterloo, etc.

OpenCorp vous souhaite un excellent été à Bruxelles !