Le Cloud, ce tueur de DSI ?

Avec la démocratisation du Cloud en entreprise, les DSis vont-ils disparaître? Non, mais une étude prévoit leur évolution vers plus de responsabilités opérationnelles.

Le Cloud, pas une affaire de DSIs? Sur une centaine d’entreprises interrogées par le cabinet Vanson Bourne pour le compte de Brocade, plus d’un tiers ont reconnu que les services de Cloud Computing n’avaient pas été déployées par le département informatique. Et cette tendance devrait considérablement s’accentuer d’ici à 2020. L’étude a été menée auprès d’entreprises de 25 à à 3.000 employés situées dans la région EMEA (Allemagne, France, Royaume-Uni et Moyen-Orient).

De leur côté, plus de la moitié des DSIs interrogés s’attendent à ce que l’évolution vers le Cloud réduise effectivement considérablement le temps qu’ils consacrent à la maintenance de l’infrastructure informatique. Le DSI doit-il pour autant faire ses valises? Non, car il aurait un nouveau rôle clé à jouer.

Combiner technique et opérationnel

Selon l’étude, près de trois-quart d’entre eux mettent en garde leurs dirigeants: avec la prolifération des solutions Cloud, les entreprises seront vite confrontées à des problèmes de gestion du réseau - sur sollicité- de maîtrise de la bande passante et de gestion du volume des données générées. Ce qui à terme devrait conduire à moults interruptions de service, une dégradation du temps de réponse des applications avec la perte de productivité associée, ainsi que des infractions aux réglementations et des pertes de chiffre d'affaires, tout en augmentant les coûts informatiques.

Le DSI sera donc le gardien de la bonne marche du Cloud, à condition qu’il sache évoluer de son poste actuel, vers un rôle plus large incluant conseil et médiation. A noter, un tiers des DSi interrogés se voit poursuivre son chemin actuel vers une participation active aux discussions stratégiques. Et pour faire taire les mauvaises langues, l’étude souligne aussi que contrairement à ce beaucoup d’experts ont envisagé, le CFO ne remplacera pas le directeur informatique. Deux tiers des personnes interrogées pensent en fait que le rôle du directeur des opérations et celui du directeur informatique vont fusionner. Place aux DevOps !